jeudi 2 novembre 2017

Alain Soral : un intellectuel engagé qui résiste


Alain Soral : je pense comme Etienne Chouard (Nuit debout…), j’aime beaucoup le lire et l’écouter, il y a toujours à prendre sans forcément adhérer a tout loin de là, mais c’est un intellectuel, un combattant, un mec harcelé judiciairement dans son pays par une justice maffieuse qui le désosse de procès en procès. C’est un homme libre, pas du tout selon ma compréhension de sa pensée positionné à l’extrême droite même si sur certains sujets je le trouve excessif et sujet à de véritables obsessions qui font que sa pensée plutôt équilibrée est incomprise. En même  temps vu la hargne envers lui je comprends les excès et les excuse, de toutes façons je ne suis en rien juge du mec mais lecteur attentif.
Je comprends que l’homme est chrétien,  donc attaché à notre civilisation contre ses juges qui au contraire font tout pour la détruire. L’entendre parler de Dieu et du Christ vaut la peine, Alain est très émouvant, la Bible ça lui parle et le satanisme aussi, l’Apocalypse et le NOM oui il a capté le truc depuis des lustres. Nationaliste et souverainiste ça fait pas de lui un mec d’extrême droite, simplement un patriote assez fidèle à De Gaulle si on vire l’étiquetage made in BHL. L’UE, l’euro, Schuman et Monnet agents de la CIA il sait, et le Grand Charles disait la même chose ! Soral résiste de l’intérieur et c’est vrai que je me demande comment il fait, pourquoi il se barre pas écrire ou dire ce qu’il écrit ou dit depuis l’étranger, histoire d’être un peu plus tranquille.
Son antisionisme je partage mille fois, le sionisme tel que pratiqué par Betanyoupi c est clairement un dérivé du nazisme, regardez le sort des palestiniens, si t’es humaniste tu peux tout bonnement pas tolérer ca et d’ailleurs en Israël désolé mais l’opinion est loin d’être assimilée à la pensée du CRIF !
Antisémite je ne vois pas trop dans ses écrits mais par contre une sacrée obsession sur le thème : peuple déicide que je ne partage absolument pas, pour moi les juifs sont comme à peu près tout le monde des marionnettes utilisées pour casser le camp d’en face : donc certainement pas coupables de tous les maux sur cette terre. Israël je connais j y suis allé, et un peu partout : et moi ce que j’ai vu c’est des juifs et des palestiniens AMIS de toujours.
Et j’ai lu Hannah Arendt.
Mais il se peut que je n’ai pas compris tout Soral, que je sois allé trop vite, que des nuances m aient échappé…
Son site Egalité et Réconciliation je me régale, on partage pas mal de convictions et de thèmes, rééquilibrer le balance ton porc avec des attaques contre certaines féministes hystériques et menteuses, défendre Depardieu, les points communs abondent. Sur le révisionnisme : non, mille fois non, ça jamais, mais je lui laisse évidemment le droit de développer cette thèse – censurer est une chose que j’abhorre, si une idée te semble fumeuse laisse-la s’exprimer et elle s’éteindra d’elle-même si elle est fausse.
Voilà.

Salutations Monsieur Soral. Toujours enrichissant de lire des gens qui pensent différemment, on devrait vraiment tous faire ça, faire comme Socrate nous l’avait appris autrefois.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire