jeudi 5 octobre 2017

Vagues migratoires de George Soros : en attendant le ressac ...


Un chercheur de vérités, au contraire d’un détendeur, n’affiche point de certitudes mais effectue quotidiennement un travail indépendamment des sources officielles et de son système de croyances qu’il remet en cause chaque jour. Aussi le texte qui va suivre, loin de prétendre a l’objectivité et de dresser un portrait sans failles, propose à l’instant T de mon appréhension de la question des vagues migratoires un point de vue. Basé sur l’étude de faits provenant de sources distinctes voire antagonistes. Il est de fait totalement indépendant de toute opinion politique pré établissant les réponses aux questions à peine effleurées. Il peut aussi se heurter à vos idées politiques pour tout ou partie, à vos émotions ou à votre système de croyances. Respectant chacun je vous invite si tel est le cas à votre tour à creuser le sujet. A ne pas prendre pour comptant votre idée du jour ou ce que Monsieur Machin ou le journal Chose vous disent depuis des lustres – sachant que vous pouvez comme ce fut mon cas découvrira un jour que tout ce que vous pensiez n’était pas personnel mais fruit d’un conditionnement. Je vous invite surtout à creuser, à fouiller, car c’est de l’effort que vient la connaissance et en rien d’une attitude passive consistant à dire OUI ou NON. Ainsi je fais confiance à votre intelligence. Car la réalité est complexe, forcement complexe, et penser ce n’est pas assener mais chercher Bonne lecture.

Le philanthrope bien connu George Soros, après s’être spectaculairement enrichi grâce aux indiscrétions de Goldman Sachs sur le dos des grecs, put poursuivre son œuvre de maillage de la planète en créant puis en dispersant de nombreuses ONG à sa botte dévolues. Côté cour, que de beaux principes, aider à lutter contre la misère et la faim, soutenir l’agriculture, soigner etc… Nous les connaissons et leur donnons parfois, le cœur a ses raisons.



Cote jardin de bien funestes objectifs qui sont au nombre de deux.

Le premier, aider à renverser de l’intérieur des régimes non acquis à la cause mondialiste afin de mettre la main sur les ressources en pétrole ou en gaz, voire à déstabiliser telle autre grande puissance. Ce pourquoi Poutine a qui on ne la fait pas a décidé après la grande manipulation de l’Ukraine de les designer comme personnes morales non grata sur le territoire de la Fédération de Russie. Pas fou Vladimir LUI !

Le second objectif est la manipulation de vagues migratoires à destination de l’Europe à des fins d’envahissement, génératrice de futures et sanglantes guerres civiles.

Cela parait gros, mais on peut supposer que déplacer autant de gens nécessite d’importants moyens. Loin de se limiter aux populations de Libye, d’Iraq ou de Syrie, ou du fait de nos gouvernants nous en avons gros sur la conscience, ces vagues contiennent un paquet de gens issus d’autres pays qui sont eux en paix mais livrés à la pauvreté. Parmi eux des gens infréquentables voire très dangereux car sortis de prisons. En masse. Ce sont eux qui créent les incidents et les crimes observés sur le sol européen, à Calais ou ailleurs.


Et il n’est pas impossible, c’est ce que disent bien des lanceurs d’alerte qu’ils aient été volontairement armés et formés par leurs financeurs.

Donc des victimes ET des criminels. Pas  l’un ou l’autre : les deux !



Regardez avec vos yeux : pourquoi si peu de vieillards, de femmes et d’enfants en pourcentage parmi les migrants, et pourquoi autant d’hommes jeunes en âge de combattre ?

Petit arrêt. Je suis pour l’aide aux victimes de conflits et pour l’accueil. Un accueil digne avec des conditions humaines et non un parcage. Et aussi pour que comme le firent les américains au XIXème siècle en envoyant les postulants six mois dans une ile afin de creuser un à un les dossiers de chacun, à une sélection selon le principe de prudence.

Accueillir oui, humainement mais pas autant et surtout avec un contrôle. Ceux qui défendent une thèse extrême (tout rejeter ou tout accueillir) sont des manipulateurs de vérité et vous (nous) mettent en danger.

Les faits divers abondent et on masque le problème sous le vocabulaire de la bien pensance - sur le thème tous les migrants sont gentils (Hidalgo, Madame JO, est toujours avec Daisy à Eurodisney, elle s’en fiche, elle n’a pas de HLM avenue de Flandres…). Ce qui est faux factuellement : problème il y a et le problème est dévastateur à terme. Merkel et les autres ont fonctionné comme toujours en fondés de pouvoir des ultra-riches contre leurs peuples. Leur humanisme est soit un faux nez soit un signe de bêtise crasse. Quand ça dérapera ils seront de toute façon à l’ abri.



Les jeter tous dehors est une aberration sur le plan humain, il y a de vraies victimes et il convient de les traiter au mieux et pas forcément en les laissant sur le sol français ou allemand, là où règne la misère déjà. D’autres pays ou continents existent….

Surtout il conviendrait au lieu de se chamailler avec des idées et des opinions de regarder la réalité en face. Celle-ci tient en une phrase : non Monsieur Soros ne nous veut pas du bien. Il attend gentiment le ressac de ses vagues en fumant un havane.

Alors que veut –il ? Lui et les mondialistes que veulent-ils ? Ils ne s’en cachent pas. La destruction des états nations et leur dilution dans l’UE, un vaste ensemble qui fonctionne comme feu l’URSS. L’émiettement des nations en grandes régions dépendantes économiquement de la même UE. Pauvres catalans !

Et tout ça contre qui et pour qui ? Contre les peuples en les utilisant les uns contre les autres à coup de différences visibles à l’œil nu, migrants contre français, de souche contre immigrés, juifs contre musulmans etc. Toujours cette stratégie de la division qui fonctionne si bien, pas la peine de se mettre en avant, le peuple se fait lui-même la guerre via nous qui demeurons cachés à siroter un bon vieux bourbon écossais. Armes tranquilles pour guerres silencieuses jusque ou ? Car la guerre civile à venir (ou LES si on prend en compte les zones de non droit et les caves remplies à ras bord d’artillerie russe lourde) ne sera pas tranquille du tout.


Scenario catastrophe ? J’espère vraiment pour vous, je ne suis plus en France, je ne vous le souhaite en rien. Mais je fais plus que le craindre. Tout est là (et ça va continuer…) pour qu’à un moment le chaudron explose, prenant à peu près tout le monde par surprise… Comme c’est le cas pour TOUTES les crises, pourtant à chaque fois annoncées à des incrédules qui haussent les épaules …

2 commentaires:

  1. Oui et" les biens pensants" seront des spectateurs dans des endroits sécurisés et" auront profits "de ce qui arrivera !tous les ingrédients sont là pour que un jour ou l'autre nous en soyons victimes ! 'guerre civile et révolution car on ne pourra pas laisser faire . Drôle d'avenir pour nos enfants et petits enfants!!

    RépondreSupprimer