vendredi 13 octobre 2017

Russophobia

L’URSS-phobie, passe encore : le régime soviétique certes n’était pas un modèle et se solda par ce quo n sait. Mais cette russophobie attisée depuis des années par nos medias et nos gouvernants, couplée à cet alignement idéologique de vassal vis-à-vis des anglo saxons, britanniques comme américains… Niant tant ils sont l’un comme l’autre extrêmes toute notre histoire ! L’Angleterre, la perfide Albion comme l’appelait nos ancêtres … Les USA, ce parc Disney avec son rêve américain que les américains eux-mêmes ne peuvent guère vivre tant l’Elite les en empêche …

Mais surtout, ce rejet, ce mépris, cette détestation des russes, de la Fédération de Russie, de Poutine … Réflexes pavloviens qui nient des siècles d’amitié franco-russe et nous font tels nos trois stupides présidents rejeter de principe tout intérêt pour une grande, une très grande nation a la culture inestimable … Pensez donc, les Ballets du Bolchoï, Dostoïevski, Tolstoï, Tourgueniev, Tarkovski, Eisenstein, et puis la grande, l’immense musique russe, ces palais somptueux, ces steppes, cette immense Sibérie avec ces plaines enneigées, Moscou, Saint Pétersbourg, que connaissons nous de la Russie si ce n’est les clichés perpétrés contre son dirigeant, ce Poutine qu’on nous présente comme un diable, lui qui est de ses concitoyens l’emblème, lui qui a rendu leur dignité aux russes après la désastreuse épopée de Eltsine … 

Héros des BRICS, grand, très grand dirigeant, stratège au sang-froid ne cédant pas aux provocations, athlète, esthète, homme d’une très grande culture, proche du clergé orthodoxe, pas si ferme qu’on nous le présente vis-à-vis des homosexuels mais cherchant à trouver un point d’équilibre avec une population clairement homophobe … Autoriser une Gay Pride avec dans la rue des mecs d’extrême droite homophobes prêts à casser du PD : il faut être un irresponsable pour prendre pareil risque ! Maintenant OK, je ne dis pas, la culture LGBT clairement pas la tasse de thé de Poutine, mais quand je lis sa position sur le sujet je le trouve plutôt équilibré, en tout cas rien dans ses propos ne traduit quelque homophobie – même si on fait tout pour nous le faire accroire. Quant aux journalistes assassines, franchement oui mais on ne fait guère mieux nous-mêmes, Serge Monast, Claire Séverac, ça vous dit quelque chose ?

La Russie n’est ni l’Europe ni les States mais un état souverain avec une mentalité qui n’est pas la nôtre. Foi et matérialisme y cohabitent étrangement comme chez Dostoïevski, les pieds dans la glaise et la tête dans les étoiles … Sans compter que près de 70 ans de communisme puis 10 ans d’oligarques ca a fait de sacrés dégâts… Et voilà qu’on leur impose sous de fallacieux prétextes des sanctions économiques, qui touchent les gens, je veux dire le petit peuple, et nous occidentaux, le gros du troupeau qui assène bêtement ou sans savoir la doxa de ce pauvre Patrick Cohen, on applaudit à ça …

Poutine, s’il n’avait pas été la pauvre Syrie, Dieu du ciel il est intervenu et sur ce dossier crucial il a pris la main et il la tient toujours dans un gant de fer. Grâces lui soient rendues, les chrétiens de la bas lui en sont gré, ainsi que bien des peuples sur cette planète qui eux ne sont ni sous domination ni sous influence américaine.
Je n’en fais pas un saint, son passé au KGB oui je sais, c’est un homme politique, oui, aucun homme politique n’est un ange. Mais dans ce métier désolé je ne vois pas mieux. Fermeté, sang-froid, capacité à dire les choses sans tout dévoiler, peu de langue de bois, face à un parterre de journalistes pas si complaisants que ceux qui vont à l’écuelle de l’Elysée, il se passe toujours quelque chose avec lui dans ses conférences de presse ou quand il prend la parole à l’ONU ou ailleurs, c’est fin, extrêmement bien pensé et formule, il y a du fond, il y a le sens de l’histoire, de la dénonciation des mensonges et puis de l’humour, beaucoup d’humour, et du savoir vivre. C’est sacrement plus élaboré que les guignolades hollywoodiennes d Obama, de Bush Junior ou de la Mère Clinton !

Je suis français, romancier, cinéphile, très grand admirateur de Dostoïevski, des grands auteurs et des grands cinéastes russes. Mes romans, tous mes romans, sont slaves avant tout, tout sauf bourgeois, ils remuent la boue et sont épris de foi. Je connais leur art, leur culture, je ne suis jamais allé encore en Russie, j’en rêve souvent. J’ai envers ce pays et ce peuple un infini respect et je ressens de la honte de l’attitude de ceux qu’on nomme nos élites et nos pantins gouvernementaux. Sarkozy le débutant avec ses droits de l’homme à deux balles (lui, le tueur de Kadhafi et le dépeceur de la Libye…) qui fait au froc en tête à tête avec Poutine, Hollande qui fait son mal élevé quand Poutine vient à Paris inaugurer une église orthodoxe, et puis le petit dernier qui fait son paon à Versailles à un mois de sa prise de poste : guignols tous trois ! Sergueï Lavrov, leur Ministre des Affaires Etrangères depuis des années, quand je vois Kouchner, Fabius, le clown actuel que Macron a mis en laisse qui dit tout et son contraire, et puis le gugusse de Trump, à côté, que des nains, face à un grand diplomate érudit, le dernier en date qu’on avait de ce niveau c’était Roland Dumas et ça date !

Ces odieux media-mensonges assenés au sujet de la Crimée ou de la Géorgie ou de l’Ukraine, faut-il que les français aient perdu toute connaissance de l’Histoire et de la Géographie pour se faire les complices voire les zélateurs de pareille propagande ! Et ces bases américaines qui encerclent la Russie, ces pseudos armes défensives américaines, ce gouvernement ouvertement nazi en Ukraine, cette question du Dombass, mais français avez-vous perdu la tête, ou est votre culture, ou sont les Pokémon ?

Les Saintes Ecritures nous soufflent, cf. Apocalypse de Saint Jean qu’à un moment le Lion Russe, lassé de tant de provocations de l’UE via les USA et Israël, va se réveiller, rugir puis envahir l’Europe. Ce fut écrit il y a plus de deux mille ans, j’ai lu et compris le texte, son sens. L’intérêt européen eut été une alliance entre Allemagne et Russie, économiquement les peuples européens avaient tout à gagner de cette association que les yankees capitalistes redoutent plus que tout. Parce que cette union signifierait fin de l’Empire anglo-saxon. Alors oui, possible qu’après autant de provocations demeurées impunies …

Je revois Fanny Ardant et Gérard Depardieu, le couple du mythique film de François Truffaut La femme d’à côté, tous deux amis de la Russie et connaissant fort bien Poutine … Je me souviens des insultes de ce pauvre Jean-Marc Ayrault envers un de nos plus grands acteurs, un homme qui avec ses vignobles et ses restaurants a fait vivre de nombreuses familles françaises, je réentends les leçons assenées par ces scribouillards salaries des neuf milliardaires de la presse CIA made in France : quelle honte ! Je revois Fanny Ardant, la grande Fanny Ardant sur un plateau de télévision, défendant récemment son film sur Staline, écarter d’un revers de main une question pernicieuse d’un de ces plumitifs voulant la faire parler sur Poutine. La classe, comment elle te l a envoyé paitre l’air de rien, ce nigaud !

La russophobie cumule racisme, ignorance, esprit moutonnier, négation de l’histoire et bêtise géostratégique : du lourd ! Elle nous en coute et risque de nous en couter encore davantage, du seul fait de nos marionnettistes. Quant à moi, sans céder à la fascination, je demeure un ami de ce pays, épris de leur culture et curieux d’y poser un jour plus qu’un pied. Euro-Disney j’ai passé l’âge, par contre Les Frères Karamazov et Stalker




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire