lundi 30 octobre 2017

Halloween, Harry Potter, vaccins, porno, pedophilie etc : pauvres gosses !


Comme c’est amusant : le soir d’Halloween les gosses se déguisent en sorcières, croques morts, zombies, monstres avec capes de diables, maquillés en cadavres ils sortent sonner aux portes des voisins et demandent des bombecs ! Formidable, et Carrefour et Auchan ont tout un rayon de costumes et de bouquins dans ce gout-là, Harry Potter en tête bien entendu !

Hocus Pocus, les mioches pataugent dans l’occulte et les parents exultent, c’est fort drôle hein nos petits bambins qui il y a quelques deux générations étaient censés être chrétiens et qui s’adonnent sans le savoir (et sans qu’on le sache nous-mêmes) à l’occulte, à Satan, au Mal, le tout sous couvert de mercantilisme et de ON S’AMUSE HEIN !

Parents incultes et irresponsables qui ignorent que loin d’être celte (la bonne blague de nos amis reptiliens) cet Halloween provient d’une secte anglo saxonne dont le rituel consistait à violer et sacrifier … des bambins !

Meuh non répond le mouton en tendant son article wiki-mediamensonges, tout ça c’est po vrai ! Pas de souci l’ami, va faire vacciner tes gosses à l’aluminium Big Pharma 11 fois, inscris ton schtroumpf à l’école de l’abaissement national, achète lui une tablette et un portable avec des ondes toxiques dès ses 3 ans, mets-le dès 17 heures devant la téloche pour avoir la paix et envoie-le grimé en Freddy chercher le voisin pédophile avec ses copaingues !

Tout ça c’est en effet très très drôle, on est dans la société du divertissement et les parents se doivent de dépasser en niaiserie le plus niais des gosses. Et certains y parviennent très bien.

Ces gens-là savent-ils seulement autre chose que ce que les médias leur servent, ont-ils quelque culture, quelque notion de ce qu’est la responsabilité parentale ? Quand je vois ça et que je compare aux amis avec enfants que j’ai : je me dis que certaines on ferait mieux de purement et simplement leur interdire la reproduction tellement la fabrique du consentement multiplie la crétinerie aussi vite que les ovules.

Il y a 70 ans ce bon Walt Disney faisait violer sa Blanche Neige par des arbres et des ronces : c’était gentil à coté de ce qu’on sert aux mioches de nos jours, et attendez, la pornographie à la maternelle arrive, on nous prépare à l’Académie de la rue de Grenelle de jolies fiches cuisine du genre : c’est quoi la sodomie, c’est quoi la fellation, ou masturbe ton copaingue. Cherchez j’invente rien !

Vu que c’est tout bonnement impossible qu’un gosse de 4  ans se balade 10 minutes en ville sans voir une pouffe à poil sur une affiche XXL et que les dessins animés plus que limites pullulent sur le net, je suggère de passer directement à la vitesse supérieure et de faire comme certains prêtres : allez zou, pédophilie légalisée au nom du droit à l’enfant à jouir ! Apres tout Rose Bonbon, cette incitation à abuser sexuellement des charmantes têtes blondes fut édité par les descendants de l’éditeur de Proust il y a plus de dix ans : vive le progrès !

Parce que c’est bel et bien le sens que notre société prend, société dont la justice enferme les mères venues porter plainte contre le viol de leurs enfants puis place les enfants en question dans des familles d’accueil au sein desquelles, je ne vous fais pas de dessin ! Tant qu’à faire ordonnons aussi que les gosses de pauvres appartiennent à l’état et faisons en commerce, ca évitera les relaxes de criminels pédophiles en cascade.

Ce qui est fou (signe de déclin plus que tangible) c’est l’assentiment silencieux des masses, ces parents qui trouvent que Harry Potter et son univers glauque c’est rigolo et c’est parfait pour Adrien 4 ans et demie. A ce niveau de bêtise et d’irresponsabilité que veux-tu faire ? Hausser le ton ? Peine perdue : parait que les gens sont libres …


Pauvres gosses !


1 commentaire: