jeudi 26 octobre 2017

Apocalypse 13 (extrait)


« Puis je vis monter de la mer une Bête, qui avait dix cornes et sept têtes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms de blasphème. La Bête que je vis était semblable à un léopard ; ses pieds étaient comme ceux d'un ours, et sa gueule comme une gueule de lion. Le Dragon lui donna sa puissance et son trône, et une grande autorité. Et je vis l'une de ses têtes comme blessée à mort ; mais sa blessure mortelle fut guérie. Et toute la terre était dans l'admiration derrière la Bête. Et ils adorèrent le Dragon, parce qu'il avait donné l'autorité à la Bête ; ils adorèrent la Bête, en disant : Qui est semblable à la Bête ? Qui peut combattre contre elle ? Et il lui fut donné une bouche qui proférait des paroles arrogantes et des blasphèmes ; et il lui fut donné le pouvoir d'agir pendant quarante-deux mois. Et elle ouvrit sa bouche pour proférer des blasphèmes contre Dieu, pour blasphémer son Nom et son tabernacle, et ceux qui habitent dans le Ciel. Et il lui fut donné de faire la guerre aux saints, et de les vaincre. Et il lui fut donné autorité sur toute tribu, tout peuple, toute langue, et toute nation. Et tous les habitants de la terre l'adoreront, ceux dont le nom n'a pas été écrit dès la fondation du monde dans le Livre de vie de l'Agneau qui a été immolé. Si quelqu'un a des oreilles, qu'il entende ! »
APOCALYPSE 13






Quel texte extraordinaire que cet Apocalypse selon Saint Jean, que je vais avoir en 2021 et 2022 le privilège de traduire en roman via les volumes 7 et 8 qui clôtureront Sundance. Tout est écrit, c’est à peine codé pour qui sait décrypter notre monde, c’est lumineux. Tout se passe actuellement sous nos yeux, la plupart sont incroyants, incrédules et aveugles, et vont donc s’adonner à la Bête en la prenant pour un agneau. Ils n’auront rien compris à 50 années de cinéma SF et a toute la littérature d’anticipation, de 1984 a Dune, du Meilleur des mondes a Damasio. Nous artistes, nous chrétiens sans religion, nous croyants éclairés, nous humanistes, nous oui : NOUS. Nous sommes privilégiés. Nous connaissons le plan, parfois butons sur l’agenda, mais le sens OUI ça nous l’avons bien en tête. Parmi nous : Assange, Snowden, Pierre Jovanovic, Damasio, Soral, Lynch, Matt Damon, Brad Pitt etc … Contemporains du Temps le plus inouï de tous les temps et du bon côté. Mille ans les amis : mille ans !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire