vendredi 22 septembre 2017

Société Pétasse


Une marque de civilisation décadente c’est la disparition absolue du savoir vivre et de la politesse. De nos jours les homo sapiens avec leurs cellulaires se comportent en petits dictateurs exigeant et te dérangeant pour eux. Ils estiment en bons petits consommateurs que tu leur dois une réponse ou un service et si tu l agis pas dans leur sens te crachent dessus ou par en dessous. Même si tu les aides d’ailleurs. Et si ce que tu leur dis ne leur convient pas ils ne disent pas merci et se tirent sans même un au revoir. C’est pathétique et ça touche toutes les générations, merci 68, le consumérisme, les parents démissionnaires et les grandes villes stressantes et Facebook et toutes ces appli ou on communique sans s’exprimer.

Ici certains me prennent pour un UBER truc muche, ça te contacte ça te dit ah la la j’aime bien ça que t’écris ça t’envoie aime ma page et alors que ça a lu vingt articles gratuits ça te dit ah ben suis pas d’accord avec ça hein – mais je m’en fous – et HOP ça te demande encore plus. Et quand tu demandes He Oh dis tu veux recevoir mais commence par donner ça fait le sourd, ca bugge.

Société malade, gens perdus, pauvres humains, que je vous plains, vivre comme des mômes sans repères et zapper sans jamais rien creuser, des vies velléitaires remplies de vide a ras bord, et des dépressions a n en plus finir…


On n’aide que ceux qui veulent s’aider, mon devoir n’est pas de porter ou supporter mais d’éclairer. Et je puis immédiatement décider de clôturer un faux échange moi aussi car j’ai une vie pleine et plein de choses a offrir a des gens qui se donnent la peine de tenter de réussir quelque chose de personnel. Va donc t acheter ta douzième robe à 100 euros ma fille et laisse-moi en paix je ne t’écoute plus vu que tu ne dis rien. La souffrance qui tourne sur elle-même non merci, ya des psys pour ça, que l’on paie justement pour guérir.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire