jeudi 21 septembre 2017

Le chercheur de Vérité

Le chercheur de vérité est le contraire de son détenteur, un homme libre de toute autorité sinon divine et qui tâtonne humblement chaque jour en remettant sans hésitation ce qu’il a pensé le jour J en J+1 en cause. Il n’appartient a aucune église et ne suit aucune chapelle, son esprit et ses intuitions sont siens. Il s’appuie tel que je le conçois sur une grille de lecture mi rationnelle mi irrationnelle et donc sur ses deux hémisphères. Il se forge des convictions qui peuvent devenir certitudes puis tomber et être remplacées au pied levé par d’autres. Peu lui chaud d’avoir tort ou raison puisqu’ il s’éclaire du dedans et éclaire au dehors et montre le chemin de l’effort en action. Il suit la voie de Socrate, plus j’en sais moins j’en sais et reste totalement ouvert aux signes et aux informations nouvelles, il ne rejette rien a priori et son intuition lui souffle toujours que X ment ou dissimule ou manipule. Il est donc profondément déroutant, on ne peut avec un esprit reptilien le suivre car lui-même ne sait où il va et n’écoute que modérément sa toute impuissante raison.


Le chercheur est souple et danse sa vie comme sa quête. Il n’est pas bousculé par l’avis de l’autre car il est sur son axe et se sent léger et d’ailleurs flotte. Il récuse les Eglises pour justement cultiver sa Foi et n’autorise aucun dogme et ne reconnait aucun intermédiaire entre Dieu et lui sinon le fils de ce dernier et Sa Parole brute. Qu’il fait plus que comprendre et qu’il épouse au mieux de ses actes. Les fats, donneurs de leçons, professeurs la petite semaine, ricaneurs, tout ceci l indiffère et il n’est pas sensible à la critique tant il aime et cultive le véritable échange. Il donne beaucoup et reçoit de peu mais énormément. Et ainsi il est épanoui et heureux, a vie fait sens et il donne et reçoit sans compter. Ses autres le reconnaissent a sa lumière douce et accueillante, a sa bonne éducation, a sa distance juste aussi, car il se mêle peu aux rixes et pratique l’humour gentil ou la pichenette sur les joues. Polémiquer est pour lui perte de temps et il ne souhaite en rien convaincre, seulement aider et faire son devoir. 

AVEC LE SOURIRE AUX LEVRES TOUJOURS 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire