lundi 4 septembre 2017

Donner pour se grandir


Ce que tu donnes tu le recois, et si tu donnes pour recevoir alors la vie ne te rendra rien. La regle est fort simple et pourtant si peu appliquee en occident ou chacun attend de l autre une action a sens unique comme pour un prestataire de service qu on ne paie qu une fois sur dix. J ai pris l habitude des relations contractuelles professionnelles ou l on s engage sur la base d un contrat et ou l on se se sent pas oblige de quoi que ce soirt apres son execution. Dans ma vie personnelle j ai beaucoup plus donne que recu en nombre mais ceux qui vraiment m ont donne et ont su etre la et bien la au moins moment m ont donne le centuple de ce que les ingrats et autres egoistes limites dans leur generosite n ont su faire.

Ceux ci je le sais vont de fait se retrouver a un moment confrontes a l extreme limite de leurs fonctionnements ou l autre est apprehende comme un objet bon a jeter apres usage. Quand cela va basculer, en depit de toutes mes gratuites et bienveillantes mises en garde ils vont tous subir des evenements qu ils n auront, alors que je les avais gentiment alertes, pas vu ou pas voulu voir advenir.Et il sera alors pour la plupart trop tard. La plupart des gens sont tres limites de leur fait, c est un fait et c est leur choix, dont acte.

Montre leur la lune et ils loucheront sur le doigt. Voire le mordront comme d aucuns s y sont betement essayes. Continue a faire le mort, a ne pas croire, a te croire au dessus ou a l abri toi qui es en dessous et en danger, et tu seras surpris. Cette regle fort simple du don et de l integrite que tu as sacrifiee sur l autel du petit confort bourgeois, de la facilite et de la meute, elle est comme un balancier, et ta vie actuelle, tes echecs si tu preferes, viennent de la. Tu t es mis par choix a un niveau indigne et tu as persevere, n attends pas que quelqu un d autre que toi meme fasses l effort a ta place de te relever. Toutes tes erreurs sont corrigeables pourvu que ce soit toi qui tiennes la plume et le manche, car sinon a quoi bon, l experience nait de l effort, il faut payer de sa personne, c est le prix de la maturation et de la maturite, et tel est le monde des adultes.

Donner pour donner, tout donner, chantait Michel Berger. Oui certes mais pas a n importe qui et a n importe quelle condition. Ce sont bien les aines qui donnent le LA, et non les enfants, surtout s ils sont fort mal eleves et par trop fiers.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire