vendredi 12 mai 2017

Agenda Picsou 2018/2022 : la fin du cash !


Les directives européennes sont prêtes, certaines dispositions restrictives sur les retraits déjà votées et appliquées en catimini depuis 2015 : la feuille de route de l’UE a bel et bien inscrit au programme la fin du cash à l’agenda 2018/2022 pour les pays membres du Club des Winners. La preuve ? Devant les premières contre salves, le journal indépendant Le Monde s’est empressé de fourbir un long papier en guise de cache sexe avec moult éléments de langage.

Plus de bas de laine ? Terreur dans les clochers : comment va faire Mamie Monique et Tonton René ? Ben ils se démerdent avec la carte à puces, le numérique c’est ça l’avenir, et puis le prétexte, absolument noble, est de lutter contre le financement du terrorisme.

Petit arrêt sur image : déjà rien que dans l’énoncé du problème y’a comme qui dirait un problème. Qui au juste finance Daesh et consorts ? La vente de dattes peut être ? La traite des femmes ? Ah ce point-là ? J’ignorais jusque-là que les plus grosses magouilles se traitaient par caisses de liquidités…

Enfumage bien sûr, on sent les montées de boucliers, le sujet est a priori à vif chez les populations, lesquelles ont déjà démontré qu’elles l’étaient sur tout et n’importe quoi actuellement. Mais le système et ses promoteurs s’en moquent, ils passeront en force, le cadre européen leur en donne légalement la possibilité, et nos chers députés absolument pas infiltrés par le lobby bancaire va se faire un plaisir de résister ardemment.

C’est un scandale, hurlera Germaine avant de prendre son métro. Qu’elle en veuille ou pas cela ne changera rien, le banquier de Rothschild lui apprendra à elle aussi à penser printemps. Maintenant lequel : 2018, 2019, 2020, 2021 ou le dernier avant bye bye Manu ?

De nombreuses mesures ont déjà été prises pour complexifier les processus de retrait, limiter le montant ou allonger les délais de retraits. Epargne, assurance vie, comptes courants - tout ce pognon dans les coffres : pas touche, nos opérations ultra toxiques inscrites en plus dans les comptes ne pourront guère tenir la distance, le scénario catastrophe est déjà écrit et prévu par nos huiles, et il faudra alors bien se servir là où il reste des sous, à savoir dans vos poches m’sieurs dames. Donc pas touche au magot ! Tu retires 300 euros par ci par là et tu nous laisses tes 50 bâtons.

Leur système de gains étant totalement déconnecté du réel, celui-ci les rattrape à vive allure et ce sont les raisonnables épargnants et qui sait les salariés et tous les autres (bref tout le monde sauf le haut du panier) qui vont en faire les frais. Sous couvert de modernité et de « c’est tellement plus pratique » et de prétendue lutte contre le terrorisme qu’on finance par en dessous, n’est-ce-pas Monsieur Fabius ?.

A partir de là, si on relie ca au Vaste Plan des (complotistes) on en arrive donc à … Mais non voyons, tout ça c’est de la science-fiction matinée de délires paranoïaques. Le Diable n’existe pas, pas plus que l’aveuglement d’ailleurs.

Pas plus informé que ta banque avec leurs saloperies de liens avec les boites de télécom de tous tes faits et gestes. Les mecs te tracent au centimètre mieux que la DCRI, c’est en même temps l’agence de renseignement et le poseur de bombes, une hydre à deux têtes qui te tient sous sa laisse avec des ratios dont beaucoup n’ont pas idée. Tu passes à la station Nation ton Navigo ? Ils te diront l’heure exacte a la seconde près C’est ça la technologie. Et à ces Diafoirus blindés de chez blindé nos dirigeants qui auront pour nous accumulé les dettes, laissé filer l’évasion fiscale cause numéro Un des déficits publics, entériné les lois scélérates dont nous sommes la cible et le dindon, nos dirigeants qui sont leurs débiteurs et leurs obligés vont tout bonnement laisser le bourreau se faire payer sur la bête.

Ca devrait commencer par quelques Une de La Tribune, des Echos ou du Point cet été, puis une reprise de concert vers la mi-novembre quand les premiers froids et les premières crampes et grippes seront au rendez-vous. Rien ne vaut l’épuisement du mouton pour un remède de chacal. La campagne, vous verrez, la campagne de décervelage va progressivement enfler, de quelques notes jusqu’à une petite symphonie avec Cohen et consorts en pochette surprise. Histoire de préparer les oies incrédules.

On aura au préalable préparé toutes les objections avec des slides En Marche bleu et rose. Il y aura tant d’autres GROS sujets et de détournements d’attention sur des faits sans importance que ça devrait comme presque toujours passer comme une lettre à la Banque Postale. Quelques lanceurs d’alerte aussitôt éteints par la Decodex-Attitude, au cas-ou l’argument du chantage à l’emploi dans les banques, à la création de nouveaux postes (de nouveaux bouliers ?)…

Du gruyère je vous dis …

Et quelques mois plus tard ou années plus tard (ce n’est plus qu’une question de temps quand le truc est posé comme nécessaire à sa propre survie par les marionnettistes aux comptes plus que plombés) ça sera dans les faits.

Et ça sera le début de la fin pour chacun de nous. Là on va vraiment déguster.


Comme c’est décrit dans le Vaste Plan écrit en 1985 …


2 commentaires:

  1. Ce matin...

    Pour vous avoir simplement invité à visiter mon blog voire plus si affinités...Je viens de me voir sucrer un deuxième compte en deux jours....
    C'est dire la mesure des conceptions citoyennes du directeur propriétaire de MaboulVox
    Il m'a avec quelques autres viré en 2010 pour avoir fait la lumière sur ses pratiques.....
    Ne perdez pas votre temps avec les Marionnettes qui ne sont là que pour générer du Buzzz . Méfiez vous du Marionnettiste.
    .
    Bien cordialement
    Donatien Le Furtif pour le blog DISONS.fr
    http://www.disons.fr/
    .
    PS vous me reverrez sans doute sous un autre pseudo .......Le directeur propriétaire ne supporte guère que ses pratiques ne bénéficient pas de l'impunité .
    Impunité que lui accordent sans barguigner tous les malades de l'égo et les addicts de l'estrade.

    RépondreSupprimer