lundi 6 février 2017

France 2017 - Macron ou la 2e arnaque

Macron, j'admire sincèrement l'intelligence, la réelle modernitude de la campagne, le sens du tempo, la maitrise de la forme et du calendrier. Stratégiquement c'est totalement innovant, hyper bien emballé et total raccord avec l'époque. 

Mais sur le fond... Déja élire un mec qui n'a aucune culture géostratégique et va demander des fiches à ses conseillers sur des sujets majeurs - et dont je devine bien l'orientation "de caste" qui sera la sienne : pro Merkel, si possible derrière, et pro OTAN avec un petit missel anti Trump devant les caméras et soumis face au mec. Déjà ça c'est pour moi le truc qui fait que le poste, il est pas pour lui. Un 3e président de suite nul en géostratégie ? Au secours, marre des caniches, la France c'est un grand pays, pas une province. C'était bien gentil de citer De Gaulle, Mitterrand et Chirac, mais eux on voyait pas au travers sur ce plan-là.

Ajoutons qu'il a jamais été élu mais juste été nommé ou recruté - par une société financière internationale qui n'a rien d'une entreprise de bienfaisance, pour y effectuer des missions particulièrement destructrices d'emplois et pas que - tout en étant très grassement payé pour ça... C'est donc un financier de grand talent et un pro des grands corps d'état, c'est-à-dire un mec qui malgré l'emballage ne connait rien du terrain, et fait semblant de labourer un pays dont il ignore tout. Un storytelling ca ne remplace en rien l'expérience concrète, désolé. Là dessus Marine née et ayant grandi à Saint Cloud est bien meilleure

Ensuite son "projet".... Déjà En marche c'est En mars, parce qu'à part quelques mesures sympas et pas cons, ben yen a pas. Je me demande comment on peut d'ores et déjà se placer sous l'égide d'un gars bien marketé et qui a une belle gueule mais dont on ne sait absolument pas ce qu'il veut faire collectivement et concrètement avec nous... à part nous adapter encore et toujours et encore plus profond dans un système qui exclut de plus en plus. Pour moi c'est vraiment le candidat su système pour ceux qui y sont déjà, et qui saupoudre sa vision inégalitaire par essence de mesures libertaires et de jolies valeurs bien creuses devant la cruauté implacable des faits. 

Bref politiquement c'est malin mais c'est aussi mensonger qu'une brochure institutionnelle. Et je crains que s'il devient (c'est plus que possible) l'adversaire de Marine Le Pen au 2e tour cette réalité-là ne finisse par lui exploser en pleine figure, et qu'il échoue en beauté à la surprise générale de tous les gens qui ont "les pieds sur une terre qui les traite plutôt mieux que la majorité des autres".

https://www.youtube.com/watch?v=YDp72tEAuIg

Aucun commentaire:

Publier un commentaire